DVD - SAISON 1

TECHNIQUE:
ZONE 2
SORTIE: 9 DECEMBRE 2005
3 COFFRETS - 6 DVD
16/9

CONTENU:
23 EPISODES

BONUS:
Commentaires audio de Marc Cherry, créateur de la série et de Larry Shaw, réalisateur
Commentaires audio des scènes préférées des Despesperate Housewives: Eva Logoria, Felicity Huffman, Marcia Cross, Nicollette Sheridan, Teri Hatcher
Promenade sur Wisteria Lane : Présentation du lieu du tournage
Une nouvelle voisine Oprah Winfrey : Un mini faux épisode
Les secrets de Wisteria Lane : Secrets de tournage
Séquence multilingue : Le dîner de Bree
Les coulisses de la série
Le look des personnages
La série à travers le monde
Scènes coupées
Bêtisier 

STUDIO: Walt Disney Home Video


 
TEST DVD par Ecran Large

Les quelques aménagements du Z2
Pour commencer, les bonus ne se trouvent plus aux mêmes emplacements sur les différents disques (pour quelle raison : mystère ?). Ensuite, et c’est sans doute là le point le plus marquant, l’option « épisodes rallongés » n’est plus disponible en Z2. À la place, les différentes séquences rajoutées ont été placées dans la section « scènes coupées » de chaque DVD. Ces scènes sont particulièrement faciles à repérer (même pour ceux n’ayant pas connaissance de l’édition américaine) puisque ce sont les seuls disponibles en 16/9 alors que les autres scènes coupées sont proposées en 4/3 (au format respecté 1.78 dans les deux cas). Enfin, il semblerait qu’au moment de la préparation de ce coffret Z2, tous les épisodes ne disposaient pas encore d’une traduction pour leur titre original, comme en attestent les trois derniers épisodes présents sur le 6ième disque où les titres sont encore mentionnés en anglais (cf. capture ci-dessous).

Place à présent au contenu interactif en lui-même à commencer par le look graphique des différents menus qui reprend celui du générique de la série avec une introduction certes très réussie mais quelque peu longuette avant de parvenir au menu principal. Contrairement à la coutume, les suppléments n’ont pas été regroupés sur un seul et même disque mais disséminés au gré des 6 DVD que comporte cette première saison.

 

Commentaires audio
Commençons tout d’abord par les commentaires audio au nombre de six au total. Seul le troisième disque n’en propose pas tandis que le deuxième DVD en propose sur deux épisodes. Le créateur, scénariste et producteur exécutif du show, Marc Cherry, est systématiquement présent, épaulé sur trois épisodes par le réalisateur Larry Shaw (disque 2, 4 et 6). Dire que Cherry dispose d’une excellente vision d’ensemble de sa création serait un doux euphémisme tant la quantité d’informations pertinentes qu’il délivre à la minute est tout bonnement faramineuse : entre les scènes raccourcies au montage, celles rajoutées à la dernière minute le jour du tournage, les circonstances dans lesquelles elles ont été filmées (où, quand, comment…), l’origines des différentes séquences et dialogues, sans oublier les reproches faits par certaines critiques puritaines à propos de certaines scènes, Marc Cherry est la véritable encyclopédie de référence de Desperate housewives capable de répondre à tout sur tout, ce qui n’a rien de surprenant puisqu’il est visiblement présent sur le plateau en permanence comme le prouve les différents suppléments vidéos (cf. plus bas). Lorsqu’il est assisté du réalisateur Larry Shaw, ce dernier apporte alors un surplus de précision sur la mise en scène.

Le sixième DVD (le 5ième en Z1) renferme un commentaire audio un peu particulier puisqu’il cède la parole aux cinq actrices principales sur une sélection de scènes préférées de ces dames (30min 27s). Eva Longoria a choisit la scène où elle tond le gazon en robe de soirée et celle où John (son amant) se retrouve dehors à tailler la haie sans autre vêtement qu’une chemise, Felicity Huffman, celle où elle hurle après ses enfants et pète les plombs et celle où elle discute avec son mari de son image de femme au foyer, Marcia Cross, celle où elle porte une tenue affriolante devant son mari puis une autre avec son époux à l’hôpital, Nicollette Sheridan a sélectionné deux scènes en compagnie de Teri Hatcher, celle où elle jette les cendres funéraires sur le lac et celle où elles s’introduisent chez Paul Young, enfin Teri Hatcher a choisit la scène mythique où elle se retrouve enfermée nue à l’extérieur de chez elle puis celle du karaoké suivie de sa rupture avec Mike Delfino. À chaque fois, les cinq comédiennes nous expliquent les raisons pour lesquelles elles apprécient tout particulièrement ces séquences ainsi que certaines anecdotes sur le tournage de celles-ci.
 

Scènes coupées
Huit scènes coupées sont disponibles, toutes en 1.78 4/3 et DD 5.1 pour des durées variants de 17sec à 1min 32s. Parmi toutes les séquences proposées (dont l’une particulièrement dénudée), on retiendra surtout la version rallongée (1min 29s) d’une discussion entre Bree, Gabrielle et la belle-mère de cette dernière (disque 2) à propos de l’abstinence sexuelle de John (l’amant de Gabrielle). Déjà hilarante dans l’épisode, la version longue est tout simplement à mourir de rire, rajoutant quelques gags supplémentaires du plus bel effet. Quant aux commentaires optionnels de Marc Cherry sur les raisons des coupes, ceux-ci reviennent souvent à la même justification : un manque de temps.

Scènes coupées / Épisodes rallongés
Six épisodes sont proposés en version rallongée (seul le cinquième DVD n’en propose pas). Par rapport au Z1, on perd les petites introductions vidéos de Marc Cherry qui nous expliquait à chaque fois la nature des scènes en question ainsi que les raisons de leur retrait de l’épisode (là encore la même explication à chaque fois : le manque de temps). La perte n’est pas bien grande puisque l’essentiel est là : les scènes en elles-mêmes.

Disque 1 : Amante, épouse et victime (2min 19s)
Deux scènes rajoutées faisant toutes les deux intervenir Martha Hubert qui expliquent davantage les motivations du personnage.

Disque 2 : Chaque victoire a un prix (1min 32s)
Une scène entre Rex Van De Kamp et ses deux enfants qui explique pourquoi il leur offre des cadeaux ensuite.
Disque 3 : Avant qu’il ne soit trop tard (1min 56s)
Une scène entre Gabrielle et Carlos sous la douche où ce dernier revient sur son désir d’avoir un enfant.

Disque 4 : Mieux vaut prévenir que guérir (2min 55s)
Deux scènes rajoutées, la première entre Rex et Bree à propos du préservatif retrouvé dans le linge et la seconde entre Susan et Julie à propos de Zach.
Disque 6 : Sunday in the park with George (2min 55s)
Une scène de jardinage entre Bree et George.
Disque 6 : Goodbye for now (2min 07s)
Une scène entre Lynette et Tom à propos de la promotion de ce dernier.
 

Les autres suppléments
Parmi les autres suppléments proposés, on trouve tout d’abord une Promenade sur Wisteria Lane (disque 1, 11min 38s) où Marc Cherry revient sur sa création comme étant une projection idyllique d’une banlieue « middle class US », le titre de la série, le mélange des genres, la trame policière avant de s'attarder sur certains personnages en particulier (les Van de Kamp, projection de la propre famille de Cherry où encore Martha Hubert qui porte le même prénom que la mère de Cherry). Il aborde également la noirceur du show qui effraya de nombreuses chaînes de TV avant de conclure sur une trame autour du fils de Bree Van de Kamp qui risque de lui attirer de sérieux ennuis au cours de la deuxième saison.

Sur le deuxième disque (le sixième en Z1), on trouve un bêtisier (1.85 16/9, DD 5.1, 4min 41s) avec une petite introduction et une conclusion tournée pour l’occasion.

Sur le troisième DVD (le deuxième en Z1) se trouve une scène multilingue (1min 22s) de dîner entre tous les personnages principaux.

Toujours sur le troisième disque (le sixième en Z1) se trouve également Une nouvelle voisine : Oprah Winfrey (8min 25s), soit une parodie de la série à mourir de rire où la célèbre présentatrice américaine emménage dans le quartier avec son mari mais décide finalement de repartir après seulement une journée, affolée après avoir assisté à certaines des séquences les plus mémorables de la première saison.

Sur le troisième disque (le sixième en Z1), on trouve Les secrets de Wisteria Lane (10min 18s) qui nous propose une petite visite des plateaux de tournage et notamment ce que l’on trouve derrière les belles devantures des maisons avant d’assister ensuite pendant près de cinq minutes à une réunion entre Marc Cherry et son staff de sept scénaristes sur les orientations possibles pour la série. Le documentaire se conclut alors sur la nouvelle arrivante du quartier, le personnage de Betty Applewhite interprété par la comédienne Alfre Woodard.

Sur le cinquième disque (le deuxième en Z1), on trouve La série à travers le monde (8min 05s), un reportage qui revient sur le véritable phénomène planétaire de la série (avec des interviews micro trottoirs), sur l’explosion médiatique (la célèbre couverture de Vanity fair) ainsi que le fameux discours de la première dame (l’épouse de Georges W. Bush) et celui de Marc Cherry aux Golden Globes 2005.

Sur le sixième et dernier disque, on trouve pour commencer Le look des personnages (12min 31s, présent sur le troisième DVD en Z1), soit un documentaire qui passe en revue les tenus et le domicile de chacune des « housewive » en fonction de leur personnalité.

Enfin, tout dernier supplément, Les coulisses de la série (25min 25s) est un documentaire réalisé lors du tournage du dernier épisode de la première saison. On y apprend notamment que les comédiens ignorent eux-mêmes à quoi s’attendre pour les différentes histoires (tout comme Lost) et que le tournage va à un rythme d’enfer et ne s’arrête jamais (même pas temps de pluie). Plusieurs comédien(nes) reviennent sur la fameuse théorie selon laquelle Marc Cherry aurait un vagin dans le cerveau, tandis que ce dernier explique à nouveau le déclic à l’origine de la série, le choix et l’audition des différentes actrices ainsi que les emprunts faits à sa propre mère pour les différents personnages.
 


 



Copyright 2005 - Desperate-Housewives.vip7.com - Tous Droits Réservés